Véronique Haring

Psychologue-psychothérapeute FSP

J’exerce à Genève en qualité de psychologue-psychothérapeute FSP indépendante depuis 20 ans et propose des psychothérapies individuelles, de couple, du conseil conjugal, des entretiens de famille et du conseil parental. La pensée systémique est dominante dans mon approche de l’humain.

Il y a quelques années, je me suis intéressée aux thérapies corporelles, remarquant leur efficacité dans certaines problématiques résistantes à la psychothérapie. L’une d’elles a particulièrement retenu mon attention car je trouve qu’elle touche au cœur de l’être: le Chi Nei Tsang. Massage du ventre, pratiqué, il y a des millénaires, par les moines taoïstes pour se maintenir en bonne santé et purifier leur esprit afin d’atteindre les plus hauts niveaux de spiritualité, ce soin s’adresse à ce que nous appelons aujourd’hui en Occident notre « deuxième cerveau » ou « cerveau émotionnel »: Mais pour les Chinois, le cerveau émotionnel n’a jamais été ailleurs que dans les organes! Le praticien, en se mettant à l’écoute des tensions de la personne, lui permet de « s’entendre »: Lorsque la personne qui reçoit le soin prend conscience de la présence de ses tensions, les charges émotionnelles associées peuvent se libérer et un processus de guérison profonde se met en place. C’est aussi un soin détoxifiant et dynamisant pour les organes vitaux, qui favorise la santé physique et psychique. Il existe plusieurs manières de pratiquer le Chi Nei Tsang. Celle qui me convient m’a été enseignée par Gilles Marin, lui-même instruit par Mantak Chia qui a diffusé cette méthode en Europe. Cette approche m’enchante et ne cesse de me surprendre par ses effets bénéfiques qui soulagent autant le corps que l’esprit!

Mais avec le Chi Nei Tsang, c’est une grande fenêtre qui venait de s’ouvrir…qui, il fallait s’y attendre, s’est rapidement ouverte sur une autre,… puis une autre… C’est ainsi que j’ai débuté une formation en Médecine traditionnelle chinoise (Institut HUAXIA dirigé par Chen Gesheng, à Genève). Je voulais comprendre ce qui se passait dans le corps humain et la vision chinoise holistique de l’Homme répondait parfaitement à mes questionnements. Parallèlement, j’ai également suivi un enseignement en Qi Gong médical à l’EMCQG (Annecy), ainsi que des stages avec des maîtres: Wei QI Feng, Zhang Wen Shun et Sun.

Côté acupuncture, en plus de ma formation de base, je me suis intéressée aux méthodes de rééquilibrage des méridiens et ai découvert le M-Test, mis au point par le Professeur Mukaïno, la formation Balance Method du Dr. Tan, bien connue de nombreux acupuncteurs, ainsi qu’une formation en acupressure et électropuncture avec Jacques Staehle. Grâce à l’électropuncture, des traitements d' »acupuncture » peuvent être réalisés sans aiguilles, pour le plus grand soulagement de certains!.

Puis, afin de pouvoir faire profiter les enfants des merveilleux principes de santé de la médecine traditionnelle chinoise, j’ai suivi une formation en pédiatrie sino-japonaise avec Mesdames Maria Rando Gonzales, pionnière en France et Corinne Ho Ba Dam. Le système des méridiens étant encore immature chez l’enfant, cette approche propose des techniques spécifiques d’acupuncture sans aiguilles (plus proche de l’acupressure) – le Sonishin – et de massage sur le corps et les mains – Tuina pédiatrique. Quelle joie de voir les enfants découvrir des méthodes de soins qui les sensibilisent aux ressources de leur propre corps! Ils adorent et en redemandent car une partie du traitement implique les parents: c’est donc, en plus, l’occasion d’un moment de partage privilégié!

La Chronoacupuncture, approche acupuncturale issue des anciens textes classiques chinois enseignée par Madame Laura Lègue, a été encore une autre magnifique formation qui m’a permis d’intégrer le concept, essentiel pour les Chinois, selon lequel l’Homme est entre Ciel et Terre. Nous sommes au carrefour d’influences énergétiques, terrestres et célestes dont on a peine à soupçonner la puissance. Les connaître, c’est pouvoir agir en prévention et en guérison de manière plus complète et durable

Des souffrances différentes…des réponses différentes. Le corps et l’esprit, bien que de nature fondamentalement différentes, cohabitent dans un rapport d’influence mutuelle à tout instant. Cette influence est positive lorsque corps et esprit sont sereins, sains et peuvent se nourrir l’un de l’autre. Mais lorsqu’un déséquilibre affecte l’un des deux, l’influence est présente dans ce cas aussi. Ainsi, une souffrance qui apparaît sur un plan ne manquera pas d’affecter, tôt ou tard, l’autre plan, perturbant l’harmonie de l’être.

Parfois la souffrance ne s’exprime que par la voie psychique, sans perturbation particulière au niveau physique et la réponse sous forme de psychothérapie est très bien adaptée. Parfois la souffrance est essentiellement physique et un soin corporel est le plus adéquat. Mais parfois, les maux ne se transforment pas en mots, et sont exprimés par des symptômes physiques divers, de temps en temps, d’ailleurs, inexplicables par la médecine. C’est alors qu’on s’entend dire « c’est dans la tête! ». Justement pas! C’est dans le corps…Si c’était dans la tête, le corps ne serait pas en train de souffrir! Une souffrance émotionnelle est en train de s’exprimer par la voix du corps et à partir de là, tout en soulageant le corps, on peut faire un travail extraordinaire de mise en mots et prise de conscience pour libérer une personne d’une souffrance, sans mots, enfermée dans son corps. Et puis, il y a notre mode de vie qui génère tant de maux: nos organismes ne sont pas faits pour vivre en état de stress constant. Ils s’épuisent avec un impact évident sur le corps et sur l’esprit: anxiété, dépression, douleurs de dos, migraines, fatigue chronique, burnout, accidents, etc… Apporter, au même endroit, des réponses sur différents plans permet de se « rassembler », remettre en lien son corps et son esprit, parfois complètement déconnectés par le surmenage.

C’est précisément à cet endroit, aujourd’hui, que mon parcours m’amène, où, nourrie par la vision chinoise de l’humain, je vous propose une aide pouvant emprunter des voies différentes, complémentaires, favorisant un retour à l’unité, à un sentiment de globalité et d’harmonie. Le soin Corps-Esprit, thérapie holistique, accompagnement psycho-somato-émotionnel, répond à cet objectif.

Remerciements. Une boîte à outils n’est rien sans le savoir-faire de l’ouvrier! C’est pourquoi, je tiens à terminer cette présentation en remerciant ici mes maîtres, mes enseignants, ceux qui m’ont enseigné, qui m’ont inspirée et continuent à le faire. Et je remercie mes patients pour leur confiance et les questionnements qu’ils suscitent, me faisant progresser sur ce chemin passionnant. Merci.

Merci pour votre attention!

Véronique HARING